Une envie d’exotisme et de piquant dans la bouche, de changer des préparations habituelles qui composent un apéritif et me voilà partie sur des accras de morue. Après quelques essais, j’ai fini par adopter une recette « à ma façon », pour obtenir une petite bouchée qui ne colle pas et à la texture moelleuse et légère.

Ces petits accras sont tout aussi délicieux en apéritif qu’en entrée, avec une salade verte assaisonnée…une seule recommandation : ne les faites pas trop gros, sinon ils auront du mal à cuire jusqu’au coeur. 

 

accra-1

 

Pour environ 25 accras : 

- 400 g de morue salée 

- 2 oeufs

- 1/2 oignon 

- 2 gousse d’ail 

- 2 piments oiseaux moulus ou du piment fort déjà moulu 

- 1 sachet de levure chimique

- 2 petites poignées de ciboulette ciselée

- huile de tourneseol ou arachide pour la friture   

- farine 

 

Faites dessaler la morue dans un saladier remplie d’eau froide durant 24 h (en changeant l’eau 2 ou 3 fois).

Mixez l’ail pelé, l’oignon, la ciboulette en un mélange pas trop fin. Sortez la morue avec une écumoire, ôtez-lui les éventuelles arêtes, ajoutez dans le bol et mixez encore quelques instants : il doit rester des fibres de poisson, plutôt fines mais visibles. Placez dans un saladier et ajoutez les oeufs, la levure et le piment fort moulu (ou les 2 piments oiseau moulus). Pour la quantité de piment, dosez à votre goût ! tout dépend aussi de la force de celui-ci. Finissez par une quantité de farine suffisante pour que la pâte soit ferme mais non collante. Salez un peu et poivrez, placez au frais un quart d’heure.

Chauffez sur feu très vif une quantité d’huile adapté au récipient. Vous pouvez aussi utiliser votre friteuse pour la cuisson. Prélevez des petites boules de pâte à l’aide de 2 cuillères à café, plongez-les dans l’huile chaude et laissez-les bien dorer. Retournez-les à l’aide d’une écumoire en cours de cuisson afin que la dorure soit uniforme. Laissez égoutter les accras sur un papier absorbant et servez sans attendre.      

 

accra2